Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PHOTOS NATURE

EXPO PHOTO ASNIÈRES SUR VÈGRE

3 Mai 2016, 09:00am

Publié par Gérard Laillier

Vous êtes les bienvenus à l'expo photo organisée par ASNIÈRES PASSION PHOTO 72 dans le joli village d'Asnières sur Vègre en Sarthe les 14, 15 et 16 Mai 2016.

J'exposerai sur le thème "  Nature secrète et sauvage "
Je serai présent le Samedi 14 et le Lundi 16
( Absent  le Dimanche 15...chorale à l'Abbaye de l'Epau au Mans ) mais ma conjointe sera présente.

A bientôt !
 

EXPO PHOTO ASNIÈRES SUR VÈGRE
EXPO PHOTO ASNIÈRES SUR VÈGRE
EXPO PHOTO ASNIÈRES SUR VÈGRE

Voir les commentaires

CONCOURS PHOTO MALICORNE SUR SARTHE

3 Mai 2016, 08:14am

Publié par Gérard Laillier

Résultat Concours Photo Malicorne sur Sarthe

CONCOURS PHOTO MALICORNE SUR SARTHE
CONCOURS PHOTO MALICORNE SUR SARTHE
CONCOURS PHOTO MALICORNE SUR SARTHE

Voir les commentaires

ANNIVERSAIRE

24 Avril 2016, 15:46pm

Publié par Gérard Laillier

Merci à ma fille artiste...cadeau pour mon anniversaire

Jean FERRAT
Graphite sur papier bristol

Format 30x22
Son site :  Les Mines d'Ele
 

ANNIVERSAIRE

Voir les commentaires

EXPOSITION PHOTO

18 Avril 2016, 16:42pm

Publié par Gérard Laillier

J'ai le plaisir d'être invité pour ma première exposition photo
par l'Association ASNIÈRES PASSION PHOTO 72 ( A2P72 )
qui, organise la 8ème édition de son exposition photographique
" PHOT'EXPO ASNIÈRES 2016 " les 14, 15 et 16 Mai.
Mon thème sera " Nature secrète et sauvage ".


 

EXPOSITION PHOTO

Voir les commentaires

L'ÉLÉGANT COMBAT

7 Avril 2016, 09:04am

Publié par Gérard Laillier

02 Février...il a plu toute la journée et toute le nuit suivante, mais la météo annoncée pour le lendemain paraît plus clémente. Je décide donc de faire une sortie photo mi-billebaude, mi-affût.
Départ à 8h ce 03 Février, le ciel est bien gris, les nuages sont bas, mais je fais confiance aux prévisions de la veille !
J'arrive sur place, la pluie redouble m'obligeant à patienter dans la voiture...et puis le ciel de dégage, la lumière sera belle !
J'entre en forêt et en fait j'apprécie cette pluie qui a détrempé le sol, les feuilles mortes sont souples, elles ne craquent pas sous mes pieds, c'est un atout indéniable !
Je suis maintenant en pleine forêt, j'avance dans l'allée centrale et à l'intersection de deux autres allées, j'aperçois deux formes qui cavalent en tous sens.
Dans les jumelles, ce sont bien deux chevreuils qui se poursuivent !
Je longe l'allée pour éviter que ma silhouette se détache au centre de celle-ci et j'arrive prudemment à l'endroit fatidique.
C'est le face à face...

Voir aussi en  "  PAGES  "  Album - Combat de chevreuils



 

L'ÉLÉGANT COMBAT

C'est bien à un combat de chevreuils que j'assiste, l'un est encore en velours, l'autre a déjà ses bois.
Il est 9h22 exactement, mais le combat a dû débuter bien plus tôt je pense...
Voici les protagonistes !

 

L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT

Le combat s'engage...je ne crois pas qu'il s'agit d'un jeu vu la violence des attaques !

L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT

L'un des deux rentre tout à coup au bois et l'autre l'attend de patte ferme ... en grattant le sol nerveusement !

L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT

Puis le boisé ressort et le combat continue !

L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT

Les deux combattants s'éloignent un peu ce qui me facilite les prises de vue !
Ils sont tellement occupés à se battre qu'ils ne font pas attention à moi... Je suis pourtant
debout, à quelques mètres...Je n'ai pas eu le temps de baisser le monopode et de casser ma silhouette !

 

L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT
L'ÉLÉGANT COMBAT

Il est à présent 9h27, chacun repart de son côté, le combat a duré 5 minutes en ma présence mais quel spectacle !

Voir aussi en  "  PAGES  "  Album - Combat de chevreuils

 

 

Voir les commentaires

FLEURS DE SAISON

5 Avril 2016, 22:37pm

Publié par Gérard Laillier

Quelques fleurs de saison...

Voir aussi en   "  PAGES  "   Album - Flore

FLEURS DE SAISON
FLEURS DE SAISON
FLEURS DE SAISON
FLEURS DE SAISON
FLEURS DE SAISON

Voir les commentaires

CYGNE AU MARAIS

28 Mars 2016, 17:03pm

Publié par Gérard Laillier

Cygne au marais...au petit matin

CYGNE AU MARAIS
CYGNE AU MARAIS
CYGNE AU MARAIS
CYGNE AU MARAIS

Voir les commentaires

UN PEU DE DOUCEUR...

25 Mars 2016, 10:06am

Publié par Gérard Laillier

Un peu de douceur...

UN PEU DE DOUCEUR...

Voir les commentaires

GRIVE DRAINE

21 Mars 2016, 09:21am

Publié par Gérard Laillier

La Grive Draine appartient à la famille des Turdidés au même titre que les Merles, le Rouge-Gorge, et le Rossignol.
D'un poids compris entre 100 et 150gr, elle est plus grosse que les autres Grives et que le Merle noir.
Son plumage d'aspect très pâle parsemé sur le ventre de larges et nombreuses taches est identique chez le mâle et la femelle.

En vol on la reconnaît aisément de par la couleur blanche du dessous des ailes.
Elle signale souvent sa présence par un cri sec et roulé : trrr...trrr...

Parfois dès le mois de Janvier, le mâle perché au sommet d'un grand arbre émet un chant à tonalité élevée, aux motifs simples et répétés.
Les premières pontes ont lieu au tout début du mois de Mars. Les 4 œufs prennent place dans un nid composé d'herbes et de brindilles liées avec de l'argile.
La femelle seule couve pendant 2 semaines.
Une quinzaine de jours plus tard les jeunes quittent le nid. Une deuxième ponte peut avoir lieu en Mai.
La Grive Draine est solitaire, agressive et téméraire, en permanence sur le qui-vive.
Elle affectionne les bosquets, les allées d'arbres en lisière et dans les clairières des forêts de feuillus et de conifères.

Elle se nourrit de vers de terre, insectes, escargots, mais aussi de végétaux, jeunes pousses, baies et fruits.
En Automne-Hiver elle apprécie les baies du gui.

Voir aussi en  "  PAGES  "  Album - Oiseaux  G  -  M


 

GRIVE DRAINE
GRIVE DRAINE

Voir les commentaires

LA TOILETTE DE MARTINE !

8 Mars 2016, 22:14pm

Publié par Gérard Laillier

En souvenir d'un certain jour de Juin, c'est le milieu d'après-midi et je suis à l'affût pour
Monsieur ou Madame Martin-Pêcheur depuis environ deux bonnes heures et rien ne bouge...

Camouflé sous les branches basses de la rive du plan d'eau sous un simple filet et sur mon siège ( avec dossier s'il vous plaît ), j'entends tout à coup ce cri si caractéristique du Martin qui arrive et qui se pose sur son perchoir juste devant moi...je suis à environ 6 mètres !
Il est exactement 15h10 et la fête va durer jusqu'à 15h40...long...très long, mais je ne vais pas me plaindre, c'est tellement rare de l'observer aussi longtemps !
Le souci,c'est qu'il ne faut absolument pas bouger car c'est la fuite assurée !
Au bout de 20 minutes je commence à me demander si je vais encore tenir longtemps...et pendant ce temps-là Madame Martine ( oui, c'est Madame qui s'est posée ) se toilette comme pour un rendez-vous, s'étire, inspecte les environs, surveille l'eau au cas où une proie pourrait attirer son attention...et je déclenche...image par image ( surtout pas en rafale, j'ai peur qu'elle entende malgré la housse anti-bruit ) ça marche, elle continue pendant encore 10 minutes et puis se décide à partir vers d'autres horizons...
Il n'est pas étonnant d'attendre quelquefois 4 à 5 heures à l'affût sans rien voir si à chaque fois il se passe autant de temps sur plusieurs perchoirs !!!
Très satisfait de cet instant magique, en voici quelques images...

 

LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !
LA TOILETTE DE MARTINE !

Voir les commentaires

FROIDURE DE L'HIVER

19 Février 2016, 21:33pm

Publié par Gérard Laillier

LES OISEAUX EN HIVER


Tant que durent les fleurs, tant que l'épi qu'on coupe
Laisse tomber un grain sur les sillons jaunis,
Tant que le rude hiver n'a pas gelé la coupe

Où leurs pieds vont poser comme au bord de leurs nids,
Ils remplissent le ciel de mus
ique et de joie
La jeune fille embaume et verdit leur prison,
L'enfant passe la main sur leur duvet de soie,
Le vieillard les nourrit au seuil de sa maison.
Mais, dans les mois d'hiver, quand la neige et le givre
Ont remplacé la feuille et le fruit, où vont-ils ?
Ont-ils cessé d'aimer ? ont-ils cessé de vivre ?
Nul ne sait le secret de leurs lointains exils.
On voit pendre à la branche un nid rempli d'écailles

Dont le vent pluvieux balance un noir débris ;
Pauvre maison en deuil et vieux pan de murailles
Que les petits, hier, réjouissaient de leurs cris...
LAMARTINE


 

FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER
FROIDURE DE L'HIVER

Voir les commentaires

FAUVETTE GRISETTE

15 Février 2016, 08:40am

Publié par Gérard Laillier

Typique des milieux dégagés parsemés de buissons et d'arbustes, la Fauvette Grisette aime les bords de route envahis de végétation, les haies ponctuées de ronciers ou les fourrés d'épineux des landes sèches.
Le mâle arbore au printemps une calotte gris cendré qui s'assombrit en automne, une gorge blanche et une poitrine rosée. Le dessus du dos et les ailes sont brun-roux, la queue est bordée de blanc. La femelle est plus terne.
Elle chante souvent, tantôt en haut d'un perchoir peu élévé, tantôt d'un fil aérien. Le reste du temps elle est assez discrète, se faufilant dans l'épaisse végétation basse.
Le nid est une petite coupe de tiges soignée, assez bas dans un buisson épineux.
Deux pontes en général d'Avril à Juillet de 4 à 5 œufs chacune.
La Fauvette Grisette se nourrit d'insectes dans le feuillage et de beaucoup de baies en fin d'été et en automne, parfois dans les jardins.
Migratrice la Fauvette Grisette hiverne du sud du Sahara à l'Afrique tropicale, nous quittant dès Août et en Septembre pour revenir vers la fin Avril et en Mai.


 

FAUVETTE GRISETTE
FAUVETTE GRISETTE

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>