Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À PROPOS

Bienvenue sur mon site dédié à la photo animalière et de Nature.
Passionné de nature depuis mon plus jeune âge, je suis devenu spectateur et témoin de celle-ci  et de sa fragilité depuis de nombreuses années.

Pour moi, la règle primordiale est de respecter l'ordre établi par la Nature.
Photographier, c'est dessiner avec la lumière en quelque sorte.
J'espère que vous prendrez plaisir à visiter ce site.
Les images de ce site ne sont pas libres de droits.
Pour toute utilisation, contactez moi. 

Si ce blog vous plaît, pensez à vous abonner pour être informé des nouveaux articles.
( Pour cela, inscrivez vous à la Newsletter )

Vos commentaires sont toujours les bienvenus et m'encouragent à continuer d'animer ce blog.
Merci et à bientôt

 

 


 

 

 

 

 

Publié par Gerard Laillier

BRAME DU CERF 2020

 

Quand il sentit la lisière proche, il s'arrêta, huma l'air longuement devant lui.
Et tout à coup, plus puissant encore son brame monta vers les étoiles.
Il renversait le col en arrière et réait sans pouvoir s'arrêter, le mufle tendu vers le ciel.

 

A la fin de chaque raire sa voix s'étranglait dans sa gorge, se brisait en un très long appel rauque, une sorte de rugissement à la fois douloureux et terrible.

 

Tous deux soufflaient presque côte à côte. Leur trot, maintenant bronchait sur des nœuds de racines et leurs échines fumaient dans le froid pénétrant de l'aube.

 

Il était las de la jeune biche dont les caresses l'importunaient.
Couché dans les fougères, c'était à peine s'il la regardait encore, fidèlement allongée près de lui, tournant vers lui sans cesse ses beaux yeux tendres et doux.

 

Le cerf, les yeux grands ouverts ne regarde même plus sous les arbres le vol de l'oiseau vert et rouge.
Le soir approche.
Entre les branches, le ciel devient doré et les larges prunelles peu à peu prennent la couleur dorée du soir.
Oubli...
La fraîche nuit va venir.

 

Elle ne fuyait pas vite, elle entendait contre ses talons les pas précipités du mâle.
Elle sentait déjà sur elle son souffle ardent, la brûlure de son poil en sueur et elle tremblait, les jambes coupées, le ventre caressé par l'herbe.

 

Textes extraits du livre  "La dernière harde" de Maurice Genevoix

F   I   N

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Merveilles de la nature
Qualité des photos
Bravo
Bonne fin de semaine
Répondre
G
Merci Golondrina63Auv

Bonne fin de semaine également...
N
Superbe documentaire, félicitations !!
Répondre
G
Merci Nadine...
E
tes photos sont magnifiques, surtout celles dans la brume, et quelle patience!!!!!
belle semaine à venir
Répondre
G
Merci eva,
Belle semaine également
B
J'adore. C'est toujours un plaisir. Tous mes bons veux pour la nouvelle année qui arrive espérant qu'elle sera meilleur que 2020 (Ah la vilaine !).
Répondre
G
Merci bergaminet,

Meilleurs vœux également pour cette nouvelle année !
P
impressionnante série cordialement
Répondre
G
Merci philae...
Cordialement
B
Magnifique reportage avec un premier cerf très imposant et très costaud;
Gros bisous et bonne fin d'année
Lyli
Répondre
G
Merci Lyli, Bonne fin d'année également...
L
Un beau reportage et superbes photos!!
Joyeux noël
Répondre
G
Merci Nelly,
Joyeux Noël également
T
Bonsoir, je découvre avec plaisir votre blog que je trouve intéressant. Ce dernier article avec ces belles photos sont superbes ! Beau partage :-) bonnes fêtes de fin d'année
Répondre
G
Merci beaucoup, Bonnes fêtes également
B
Encore un reportage incroyable.
Merci pour ce partage.
Je vous souhaite un bon réveillon et un Joyeux Noël.
Répondre
G
Merci beaucoup B.O. Joyeux Noël également !
M
Beau reportage sur le brame !!!!
Un bon Noël à vous tous
Répondre
G
Merci Mariette, Bon Noël également !
C
Vraiment magnifique,je n'ai jamais eu la chance d'écouter le brame.
Bonne fin de journée.
Répondre
G
C'est très impressionnant ! Merci Christian, bonne fin de journée !