Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À PROPOS

Bienvenue sur mon site dédié à la photo animalière et de Nature.
Passionné de nature depuis mon plus jeune âge, je suis devenu spectateur et témoin de celle-ci  et de sa fragilité depuis de nombreuses années.

Pour moi, la règle primordiale est de respecter l'ordre établi par la Nature.
Photographier, c'est dessiner avec la lumière en quelque sorte.
J'espère que vous prendrez plaisir à visiter ce site.
Les images de ce site ne sont pas libres de droits.
Pour toute utilisation, contactez moi. 

Si ce blog vous plaît, pensez à vous abonner pour être informé des nouveaux articles.
( Pour cela, inscrivez vous à la Newsletter )

Vos commentaires sont toujours les bienvenus et m'encouragent à continuer d'animer ce blog.
Merci et à bientôt

 

 


 

 

 

 

 

Publié par Gerard Laillier

CHEVREUIL - BICHE / MAI - JUIN : LE TEMPS DES FAONS

LE CHEVREUIL

 

Le rut du chevreuil se situe en juillet-août


Reproduction

La diapause embryonnaire est une particularité de l'espèce.
Après fécondation, l'œuf parvenu au stade blastula cesse tout développement pendant environ 150 jours.
La phase réelle de gestation commence fin décembre-début janvier, elle est de l'ordre de 130 jours.
Après une période complète de 280 jours environ, la femelle appelée chevrette donne naissance à un ou deux faons dont le pelage roux est orné de raies formées par des taches blanches alignées verticalement.

 

LA BICHE

La biche porte normalement 230 à 240 jours.
La plupart des naissances se déroulent fin mai-début juin.
Quelques temps avant la mise bas, la biche s'isole du reste de la harde et le site n'est pas choisi au hasard.
Il doit inclure couvert, ensoleillement, quiétude, ressources alimentaires abondantes et aussi se situer à l'abri du vent.

Les faons à la naissance pèsent de 6 à 9 kilos.
A la naissance la biche lèche le nouveau-né pour éviter que son odeur n'attire les prédateurs.
Le faon peut se tenir debout une demi-heure après sa naissance, il suivra toujours sa mère au gagnage.
Au moindre danger le faon s'aplatit au sol et reste immobile, son pelage brun clair taché de jaune lui permettra de passer inaperçu.
Ne jamais toucher un faon seul, sa mère n'est jamais très loin et viendra le rejoindre dès que l'intrus sera reparti...

Source:Wikipédia


 

FIN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Par magie , ils affichent leur bonheur dans la nature
Trop beaux
Bonne journée :)
Répondre
G
Merci Golondrina63Auv
Bonne journée
J
magnifique série
JP
Répondre
G
Merci jpla
C
Sympa, bonne soirée
Jp
Répondre
G
Merci Jean pierre
Bonne journée
K
C'est magique de voir ces images.. Merci !
Répondre
G
Merci Kliklak
S
J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.
Répondre
G
Merci Shana...
B
Des instants magiques captés avec la même passion et amour que celui qui existe entre le faon et sa mère. Des photos magnifiques.
BRAVO !!!!
Répondre
G
Merci B.O.
D
Des scènes somptueuses de ces animaux en pleine liberté, un véritable bonheur à découvrir...
Merci Gérard pour ce spectacle.
Bisous
Répondre
G
Merci Marie...
B
un beau reportage sur les biches...... BISOUS
Répondre
G
Merci Lyli...
L
Un magnifique reportage avec de jolies photos!! Merci pour le partage.......
Bonne journée
Répondre
G
De même, Merci Nelly...
C
Un article très intéressant accompagné de superbes photos.
Bonne journée.
Christian
Répondre
G
Merci Christian, Bonne journée
B
merveilleux reportages joliment illustrés. Des moments émouvants j'imagine! Merci pour le partage. Belle journée. Brigitte
Répondre
G
Oui très émouvantes, Merci Brigitte...