Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À PROPOS

Bienvenue sur mon site dédié à la photo animalière et de Nature.
Passionné de nature depuis mon plus jeune âge, je suis devenu spectateur et témoin de celle-ci  et de sa fragilité depuis de nombreuses années.

Pour moi, la règle primordiale est de respecter l'ordre établi par la Nature.
Photographier, c'est dessiner avec la lumière en quelque sorte.
J'espère que vous prendrez plaisir à visiter ce site.
Les images de ce site ne sont pas libres de droits.
Pour toute utilisation, contactez moi. 

Si ce blog vous plaît, pensez à vous abonner pour être informé des nouveaux articles.
( Pour cela, inscrivez vous à la Newsletter )

Vos commentaires sont toujours les bienvenus et m'encouragent à continuer d'animer ce blog.
Merci et à bientôt

 

 


 

 

 

 

 

Publié par Gérard Laillier

Du soleil hivernal le givre immaculé
Étincelle aux rameaux du grand bois constellé
Quel séduisant tableau ! quel vaste féérie !
Chaque fourré devient une cristallerie.

Mais peut-être demain le grand flambeau des cieux
Fera fondre les fleurs du givre radieux
Et tout ce vaste éclat de prodige et de rêve
Devra s'évanouir comme la lueur brève
D'un espoir qui, parfois illuminant nos jours
Brille quelques moments et s'éteint pour toujours.

Extrait : Le Givre  -  William Chapman

Voir aussi en  "  PAGES  "  Album - Inclassables

LE GIVRE
LE GIVRE
LE GIVRE
LE GIVRE
LE GIVRE
LE GIVRE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
De biens belles images illustrant à merveille ce très beau poème .
Bravo
Répondre
G
Merci Thierry !
M
la nature nous a gâtée cette année pour les fêtes avec son joli manteau blanc j'ai moi même fait quelques photos qui sont toujours dans l'appareil

merci pour tes voeux et à toi mes meilleurs souhaits beaucoup de plaisir dans la nature
A plus
Répondre
G
Merci morgane pour ta visite et impatient de voir tes photos !
D
Joli, merci Gérard.
Répondre
G
Merci pour la visite et le commentaire !
J
super
Répondre
G
Merci Jean yves !
J
quelle poème un vrai dėlice digne BAudelaire
Répondre
G
Merci Joël !